Bienvenue sur le blog du site !
J'exposerais ici sous formes d'articles mes photos d'arthropodes ;)
Les spécimens ont été identifiés soit par moi, soit par les forum Araignée, Insecterra ou LMDI
(un big merci à eux !!!!)

 
Livre d'or    |    Newsletter    |    Blog    |    Contact

Faire une recherche :  

1 Juillet 2013 Une nouvelle famille ! (Scotophaeus sp.)

Une nouvelle famille et un nouveau genre pour moi. Les Scotophaeus (Gnaphosidae) sont des araignées massives et nocturnes. Elles ne tissent pas de toile, mais chassent activement. Elle a d'ailleurs essayée de s'échapper -et elle à faillit y arriver- mais je l'ai rattrapé de justesse ! C'est qu'elle coure vite ! 
C'est la première représente de la famille des Gnaphosidae que je photographie.


Photo du 11 juin 2013, Dijon. Femelle de 11 mm

Scotophaeus sp.


 


 

 
1 Juillet 2013 Coléoptère rouge (Ampedus sp.)

Un insecte ! Cela fait longtemps qu'un insecte n'a pas été mis sur le blog, le dernier remontant au 16 mars !

Ce joli coléoptère rouge, mesurant entre 15 et 20 mm, appartient au genre Ampedus, qui fait partie de la famille des Elateridae, plus connus sous le nom de Taupin. Comme tous les Taupins, les Ampedus ont la capacité de sauter pour échapper à leurs prédateurs. 

Je l'ai d'abord identifié comme Ampedus pomonae, mais il y a trop d'espèces proches pour pouvoir les différencier sur photos ! On en reste donc à Ampedus sp. !


Photos du 29 mai 2013, Dijon. Individu de 15-20 mm

Ampedus sp.
Tête et thorax noir, élytres rouges avec sillons noirs, une bien jolie bête !


Ampedus sp.


Ampedus sp.


Ampedus sp.
Les élytres à la loupe binoculaire : les sillons sont composés de petits points noirs


 


 


 

 
30 Juin 2013 Record de taille (2 Tegenaria gr. atrica)

Deux femelles Tegenaria du groupe atrica, grandes Agelenidae habituelles des maisons, qui peuvent faire peur mais qui sont absolument inoffensives. Un de mes amis, qui n'est pas un fada des araignées, a fait un chek à la patte de la première ! Et l'araignée s'est laissé faire ! Elle n'a même pas bougé ! La deuxième Tégénaire, avec ces 17 mm, est aussi la plus grande araignée que j'ai photographié pour l'instant.


Photos du 6 mai 2013, Dijon. Femelle adulte de 16 mm

Tegenaria groupe atrica femelle
Sur photos, elles apparaissent toujours plus petites qu'en vrai !


Tegenaria groupe atrica femelle
Les motifs abdominaux typiques du groupe atrica. On peut voir les longues filières et les longs pédipalpes


Tegenaria groupe atrica femelle
Impressionnante, mais inoffensive !



Photo du 16 mai 2013, Dijon. Femelle adulte de 17 mm

Tegenaria groupe atrica femelle


Tegenaria groupe atrica femelle
Elle doit se demander ce que je faisais avec mon appareil !

 


 
Laisser un commentaire sur cet article (2 commentaires déjà postés)


 

 
30 Juin 2013 Mon "premier" bulbe copulatoire ! (Segestria florentina)

Segestria florentina, la Ségestrie florentine est l'une des 3 espèces de Segestriidae française, sûrement celle qui a la plus mauvaise réputation ! C'est vrai qu'elle n'est pas commode et qu'elle peut faire mal ! Elle se distingue des 2 autres espèces (S. bavarica et S. senoculata) par ses chélicères dotés de reflets verts métalliques, reflets que je n'ai pas pu prendre en photos... Mais je lui ai photographié ses fameux bulbes copulatoires - avec juste une bonne photo du bulbe on peut savoir l'espèce !


Photos du 15 mai 2013, Dijon. Mâle adulte de 16 mm

sS
Mieux vaut ne pas la titiller... Elle s'est déjà attaquée à ma tige en plastique que j'utilise pour la faire bouger !


Segestria florentina mâle adulte


Segestria florentina mâle adulte bulbe copulatoire
Le bulbe copulatoire. Sur le forum araignée.xooit, j'en ai fait un "pédi-quizz", qui fut résolus... très rapidement.


 


 

 
27 Juin 2013 Une magnifique sauteuse (Marpissa muscosa)

J'ai enfin photographié une araignée que je voulais voir : la Marpissa muscosa. Marpissa muscosa est une grande araignée sauteuse (famille des Salticidae), belle et élégante. Elle est assez commune et se reconnait à son allure allongée, sa grande taille, et sa robe. La femelle a sous les yeux un bandeau orange, et le mâle de gros pédipalpe aux bulbes copulatoires ronds. Egalement, les deux premières pattes sont plus grosses, plus sombres et tournées vers l'avant.

J'ai trouvé la femelle dans un parasol qui trainant abandonné dans un buisson (c'est là aussi que j'ai trouvé la Segestria bavarrica et les Clubiona). Et je l'ai sacré reine du reculons, car elle ne faisait que ça ! J'approchais mon appareil photo et hope, elle reculait ! Elle pouvait reculer et monter sur les parois à reculons ! J'avoue que c'est assez impressionnant à voir ! D'habitudes les araignées se retournent et prennent la poudre d'escampette ! Mais celle-là, non, elle reculait, toujours en surveillant de ces quatre yeux frontaux mon appareil photo !

Le mâle quand à lui, à bien honoré sa famille, car il n'a fait que sauter.... sur mon appareil photo ! Au mieux de reculer comme la femelle, dès que j'approchais mon appareil photos, il sautait sur mon objectif ! Assez étrange les premières fois : j'approche mon appareil photo de l'araignée immobile, je la vois dans l'écran, puis tout à coup, elle disparait ! A t'elle avancée, reculée ? Non, elle est sur mon APN ! Après avoir tenté de s'évader, elle a finalement sautée à plusieurs reprises sur mon doigt, que je tenais près d'elle (2-3 cm...). Pour sauter, elle se positionne face à sa cible, tend les 2 premières pattes, les agitent frénétiquement et saute. Très intéressant à observer ! Puis, si elle loupe son saut (ce qui est arrivé plusieurs fois), elle a toujours un fil de sécurité qui l'empêche de faire de mauvaise chute !

Assez parlé, place aux photos ! 

Photos du 14 avril 2013, Plombières-les-Dijon (près du Canal). Femelle adulte de 10 mm


Marpissa muscosa femelle
Elle porte bien son nom d'espèce : "muscosa" signifie "couvert de mousse". "Marpissa" viendrait soit d'une femme de la mythologie grecque, Marpessa ("celle qui arrache") soit d'un nom grec, marptis ("ravisseur"). Dans les deux cas le genre fait référence à la technique de chasse de ces araignées

 
Marpissa muscosa femelle
10 mm... sa change de mes petites Pseudeuophrys de 3 mm !

 
Marpissa muscosa femelle
La première paire de patte est plus grosse et plus foncée

 
Marpissa muscosa femelle

 
Marpissa muscosa femelle
La bande orange sous les 4 yeux frontaux. La disposition occulaire des Salticidae ne change pas avec le genre


Photos du 2 mai 2013, Dijon. Mâle adulte de 7 mm

Marpissa muscosa mâle
Le mâle a à peu près la même robe


Marpissa muscosa mâle
Les mêmes grosses pattes...


Marpissa muscosa mâle


Marpissa muscosa mâle


Marpissa muscosa mâle
...mais une bouille différente : on voit bien les bulbes copulatoires


Marpissa muscosa mâle
Vraiment trop craquant !


Marpissa muscosa mâle
Personnellement je trouve cette photo magnifique ! Dommage qu'elle ne sois pas plus cadrée
 
 


 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
Pages :<<12345...910111213>>
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site