Bienvenue sur le blog du site !
J'exposerais ici sous formes d'articles mes photos d'arthropodes ;)
Les spécimens ont été identifiés soit par moi, soit par les forum Araignée, Insecterra ou LMDI
(un big merci à eux !!!!)

 
Livre d'or    |    Newsletter    |    Blog    |    Contact

Faire une recherche :  

15 Mai 2013 Petite sauteuse (Pseudeuophrys erratica)

Une sauteuse est venue me rendre visite : une petite Pseudeuophrys erratica (Salticidae) d'à peine 4 mm. Les Pseudeuophrys sont difficiles à distingués, mais les P. erratica les plus reconnaissable le sont grâce à deux points blancs à l'arrière de l'abdomen


Photos du 7 avril 2013, Dijon. Femelle de 4 mm
 
Pseudeuophrys erratica femelle
Les deux points blanc à l'arrière de l'abdomen sont bien visibles ici. On remarque aussi les pattes annelées et un triangle blanc sur le céphalothorax
 
Pseudeuophrys erratica femelle
 
Pseudeuophrys erratica femelle
Sur cette photo, le triangle blanc sur le céphalothorax à été un peu "cramé" à cause du flash de l'appareil photo
 
Pseudeuophrys erratica femelle
Les yeux typiques des Salticidae, avec de gros yeux à l'avant. Je trouve sa trop mimi ! 



 

 


 

 
6 Mai 2013 Tégénaires (Tegenaria gr. atrica)

Deux araignées que je vous ai déjà présentées sur le blog : des Tegenaria groupe atrica (maintenant devenues Eratigena atrica) les fameuses Tégénaires ! Totalement inoffensives malgré leurs grandes tailles et leurs aspect repoussant (on ne le répétera jamais assez), celles-ci vivent chez nous, dans nos caves ou dans nos greniers (j'en imagine déjà qui vont frissonner). Elles tissent des toiles en nappes, facilement reconnaissable. 



Photos du 21 mars 2013, Dijon. Taille : 10 mm, femelle 
 
Tegenaria groupe atrica femelle
Les motifs abdominaux caractéristique du groupe atrica : des sortes de chevrons à l'arrière de l'abdomen, et pour l'avant, des tâches symétriques rattachées à une ligne. On distingue également la fovea, le point au centre du céphalothorax

 
Tegenaria groupe atrica femelle

 
Tegenaria groupe atrica femelle
Elle essaye de grimper à la paroi : peine perdue. Les Tégénaires n'ont pas de scopula, minuscules touffes de poiles à l'extrémité des pattes permettant une adhésion aux surfaces lisse telle le verre ou le plastique.
 

 
Tegenaria groupe atrica femelle
La tête de l'araignée à la binoculaire : pas très réussis...




Photo du 4 avril 2013, Dijon. Taille : 14 mm, femelle
 
Tegenaria groupe atrica femelle


 
Tegenaria groupe atrica femelle

 
Tegenaria groupe atrica femelle
L'aspect poussiéreux du céphalothorax est dû aux nombreux poils qui le recouvrent. 


 

 


 

 
2 Avril 2013 Quelques Araneidae (Zygiella x-notata & Araniella sp.)

La Zygiella x-notata, appelée Zygielle des fenêtres ou Epeire des fenêtres, est une Araneidae qui a l'habitude de faire sa toile, comme son nom l'indique, sous les rebords des fenêtres. Celle-là n'a pas fait abstraction à la règle.
Leurs toiles sont facilement reconnaissables : il y manque un "camembert", un secteur vide, occupé par un fil qui va du moyeu de la toile à la retraite de l'araignée.
Photo prise le 8 mars 2013
 
Zygiella x-notata


 
L'araignée qui va suivre, est une Araniella sp. juvénile, toujours de la même famille que la précédente. Ces araignées sont nommées "Epeire-concombre" ou "Araignée-courge" car leur abdomen est tout vert. Ce nom vernaculaire désigne les espèces Araniella cucurbitina, Araniella opisthographa et Araniella alpica. Mais les distinguer, surtout le couple cucurbitina/opisthographa, n'est pas chose facile... C'est pour ça que le plus souvent on se contente d'un sp.

Les juvéniles sont reconnaissables à leur petite taille, leur céphalothorax rouge et une ligne de points noirs plus ou moins visible entourant l'abdomen. 
Photos prises le 20 mars 2013(sauf la dernière), à la binoculaire 
 
Araniella sp. juvénile
On peut distinguer ici les points noirs entourant l'abdomen (sur le bords droit). On remarquera aussi la pilosité des pattes (comme toutes les Araneidae).
 
Araniella sp. juvénile
 
Araniella sp. juvénile
La configuration occulaire des Araneidae : un carré centrale entouré de deux paires d'yeux en diagonales.
 
Araniella sp. juvénile
Sur cette photo d'un juvénile prise en juillet 2012, on voit plus facilement la ligne de points noirs entourant l'abdomen.

 


 

 
16 Mars 2013 Petit papillon de nuit (Agriopis marginaria)

Un joli papillon géomètre, un mâle Agriopis marginaria (famille des Geometridae, sous-famille des Ennominae), également nommée Hibernie hâtive. Pauvres femelles : elles n'ont que des moignons d'ailes et ne peuvent pas voler ! L'Agriopis marginaria est un papillon de nuit qui est habituelle à cette période de l'année. 
 
Agriopis marginaria mâle adulte
15 mm de corps, 35 mm de largeur, un petit papillon de nuit.

 

 


 

 
23 Janvier 2013 Une qui coure vite (Philodromus sp. groupe rufus)

Les Philodromidae (du grec philos, qui aime, et dromos, la course, donc : qui aime la course) sont des araignées qui portent bien leur nom. En effet, elle sont hyperactives : elles sont toujours en mouvement, ce qui les rendent difficiles à photographier. En plus, elles ont des scopulas leurs permettant de grimper au verre et au plastique...

Cette Philodromus du groupe rufus (qui comprend P. rufus et P. albidus) avec ses 4 petits millimètres m'a donné du fil à retordre. Autant j'ai pu admirer ses yeux à la binoculaire, autant observer son corps à la bino a été difficile. 

Après des dizaines de tentatives d'évasions, 30 min au frigo à 6°C (pour la ralentir) et 3 min au congélateur à -18°C (technique que je déconseille vivement mais que j'utilise exceptionnellement en de très rares cas), refroidissement qui n'eut que 10 secondes d'immobilité pour effet, elle s'est enfin laissée photographier à la bino en restant une dizaine de minute immobile. 

Elle a passée la nuit avec moi (je l'ai capturé hier et relâché aujourd'hui matin).
 
Philodromus sp. groupe rufus juvénile
On voit ici la configuration occulaire des Philodromus, prise à la bino.
 
Philodromus sp. groupe rufus juvénile
Le céphalothorax vue de devant. On distingue aisément les yeux, les chélicères et les pédipalpes.
 
Philodromus sp. groupe rufus juvénile
La seule photo prise sans bino. On voit ici une posture caractéristique des Philodromus, les deux premières paires de pattes en avant.
 
Philodromus sp. groupe rufus juvénile
Le corps de l'araignée à la bino, avec une vue supérieur des yeux.
 
Philodromus sp. groupe rufus juvénile
Presque la même photo qu'au dessus. 



 

 


 

 
Pages :<<12345...910111213>>
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site